Quelles sont les étapes clés pour une migration réussie vers le cloud ?

Etes-vous prêt à migrer vos applications vers chez un hébergeur cloud ? De repenser la conception de votre architecture cloud existante ?

Pour bénéficier des avantages d’une infrastructure cloud, il faut une stratégie de migration efficace. Nos consultants cloud ont mis au point pour vous – un guide complet en sept étapes qui vous aidera à limiter les risques d’échec et à obtenir les meilleurs résultats.

migration cloud

7 étapes importantes pour migrer votre infrastructure dans le cloud

Etape 1: Evaluer l’intérêt de migrer vers le cloud.

L’une des premières étapes à considérer avant de migrer des applications vers le cloud est de déterminer le cas d’utilisation. Vous devez vous poser les bonnes questions, par exemple : Pourquoi votre organisation a-t-elle besoin de changer d’infrastructure ? Comprenez vous les facteurs déterminants, tels que les économies de coûts, la réduction de la charge d’infrastructure, l’évolutivité, la disponibilité et l’amélioration de la satisfaction des utilisateurs.

Une fois que vous avez répondu à ces questions, vous devez réfléchir aux moyens pratiques de commencer la migration. Posez-vous la question : Comment allez-vous passer au cloud ? Allez-vous le faire avec vos propres ressources ? Devez-vous faire appel à un tiers pour vous aider ? Quel est le budget alloué à ce projet ?

Etape 2: Définir des objectifs et évaluer les risques de la migration vers le cloud.

Bien que les motivations et les objectifs de la migration puissent varier, une phase de préparation doit être effectuée en examinant vos ressources (compétences techniques, budget) et votre environnement technique (Analyse des dépendance de vos application, cartographie des flux, contrainte de sécurité et conformité). Cela consiste notamment à une évaluation des risques afin de déterminer si votre environnement technique peut être migré en suivant les bonnes pratiques.

Etape 3: Déterminer la bonne approche pour intégrer votre application dans le cloud.

La décision la plus importante dans toute projet de migration vers une infrastructure cloud est peut-être de savoir s’il faut adapter les applications – dans quelle mesure – pour tirer le meilleur parti des avantages du cloud. Voici trois approches principales pour faire le bon choix :

  • “lift and shift” :  Cette méthode de migration la plus rapide et la plus directe , consiste à déplacer une application et les données vers une infrastructure cloud sans modifier l’architecture applicative.
  • “Refactor” : Lorsque vous effectuez une refactorisation, un nouveau code est écrit pour les applications afin de s’assurer qu’elles fonctionneront et seront améliorées en fiabilité ou performances dans le cloud ( Exemple : Optimiser les requêtes SQL pour utiliser des bases de données managées dans le cloud ).
  • “Revising”: La révision s’appuie sur les stratégies précédentes et nécessite des modifications plus importantes de l’architecture et du code. Cette stratégie vise à permettre aux applications de tirer pleinement parti des services disponibles du cloud ( Exemple : Déplacer une application monolithique basée sur une machine virtuelle (VM) vers des micro-services sur un cluster Kubernetes ).

Etape 4: Établir les indicateurs de performance de votre infrastructure cloud.

L’étape suivante du plan de projet de migration consiste à établir des indicateurs clés de performance Cela vous aidera à mesurer dans quelle mesure la migration vers le cloud répond aux objectifs.

  • Temps de réponse moyen d’une requête de base de données.
  • Temps de chargement des pages.
  • Utilisation du CPU et de la mémoire.
  • Coûts de l’infrastructure (économies d’électricité, de stockage, etc.).
  • Couts opérationnels pour le maintien en condition opérationnelle de l’infrastructure.

Etape 5: Choisir votre hébergeur cloud.

Lorsque vous choisissez un hébergeur cloud tel que Google Cloud Platform (GCP), Amazon Web Services (AWS), OVH , vous devez d’abord définir le type d’architecture que vous souhaitez mettre en place.

Vous pouvez choisir entre un cloud public (avec une architecture multi-tenant, ce qui signifie que plusieurs clients partagent les ressources du cloud), un cloud privé et un modèle de cloud hybride.

Etape 6: Créer un plan de migration.

Ne sous-estimez pas la complexité et l’importance de la planification de la migration de vos applications et des données. Si vous n’accordez pas une attention particulière à votre plan de migration avant de commencer alors vous avez de forte change d’échouer, ou du moins ne pas répondre aux attentes.

Voici un exemple de plan de migration :

  • Préparez une infrastructure cloud de test.
  • Réaliser une recette fonctionnelle de vos applications afin d’identifier de potentiels régressions.
  • Réalisez des tests de charge de vos applications.
  • Mesurez le analyser les performances des applications.
  • Supervisez les performances techniques de la plateforme.
  • Définissez un processus de migration des données.
  • Optimisez les processus, les outils et les plates-formes en fonction des tests que vous aurez effectués.
  • Préparez la plateforme de production.
  • Faites des tests de plan de reprise d’activité et d’audit de sécurité.
  • Préparez-vous à une migration à grande échelle.

Nous vous recommandons de tâter le terrain avant de procéder à une migration à grande échelle. Une migration pilote vous permet de vérifier si votre stratégie de migration est efficace et d’identifier les améliorations à apporter pour une migration à grande échelle sans heurts.

Etape 7 : Passage en production.

À ce stade, vous avez effectué tous les préparatifs et prouvé votre stratégie. Il est maintenant temps de passer à l’étape la plus importante du cycle de vie d’un projet de migration. Au cours de cette étape, vous allez exécuter votre migration de production et déplacer vos applications sur la nouvelle infrastructure.

Il existe deux approches courantes :

  • Le BIG BANG : Une exécution de migration de données de type Big-Bang consiste à déplacer un ensemble de données complet du système existant vers le système cible en une seule opération. Cette opération est généralement effectuée pendant un week-end ou une période d’arrêt planifiée. Ainsi, le vendredi, les utilisateurs utilisent l’ancien système, mais le lundi matin, ils passent au système cible.
  • Migration par vague ou itérative, consiste à déplacer quelques clients ou applications, vérifiez que les choses fonctionnent toujours, puis transférer quelques autres clients. C’est une méthode que je recommande car cela permet de mieux maitriser la montée en charge de la nouvelle infrastructure.

Etre accompagné par un consultant cloud

Comme vous pouvez le constater, la migration vers le cloud est un processus complexe qui nécessite une préparation réfléchie et une solide expérience. Si vous souhaitez migrer votre système vers une infrastructure basée sur le cloud et que vous recherchez des architectes cloud capables de le faire pour vous, LecPac Consulting peut vous aider. Nos spécialistes ont une solide expérience de la conduite de migrations vers le cloud. Nous analyserons soigneusement vos besoins et nous vous aiderons à choisir la stratégie qui vous convient le mieux.